Le commissaire dans la truffière – 17-18-19-22-23/07

le commissaire dans la truffière

17-18-19-22-23 juillet – 19h00

Dans les villages

Création l Tarifs : TN 10€ – TP 5€

Qui aurait dit que le Commissaire Laviolette, venu à Banon, Basses-Alpes, pour y déguster une omelette aux truffes y trouverait des cadavres et le frisson de l’amour ? Qu’il se casserait le nez sur un tombeau protestant depuis longtemps désaffecté et qu’il serait obligé de partager ses lauriers avec une truie nommée Roseline ?

Comme d’habitude, la solution ne lui apparaîtra que par hasard, au terme d’une série d’échecs tous plus lourds de conséquences les uns que les autres. Mais le commissaire en a vu d’autres !

 

d’après Pierre Magnan

Adaptation et Mise en scène : Alain Ubaldi

Avec : distribution en cours…

© Thibaut Vergoz / ZEPPELIN NETWORK.

55ème Édition

Les séances

Vendredi 17 juillet – 19h00 – Place Humbert II à Visan
Samedi 18 juillet – 19h00 – Château d’Urdy à Saint-Pantaléon-les-Vignes
Dimanche 19 juillet – 19h00 – ??? à Richerenches
Mercredi 22 juillet – 19h00 – ??? à Valréas
Jeudi 23 juillet – 19h00 – Place Émile Colongin à Grillon

Note d’intention

Quand Gilbert Barba m’a demandé de faire une adaptation du livre de Pierre Magnan, j’avoue que je ne le connaissais pas. Son nom, bien sûr, ne m’était pas inconnu mais je ne l’avais jamais lu. Ce travail m’a donc permis, une double découverte, celle d’un artiste et de son œuvre. J’ai immédiatement été touché par le parcours atypique de cet homme qui faisait écho à mon propre parcours, commençant très tôt à écrire mais atteignant la reconnaissance à plus de 50 ans. J’ai été également touché par la justesse de son regard, par sa capacité à décrire mais aussi à faire entendre un univers méditerranéen que je connaissais bien puisqu’en j’en suis moi-même issu. En le lisant, toute mon enfance fut convoquée : celle de cette Provence rude, violente et lumineuse comme l’éclat d’une route de montagne en plein midi sous le soleil de juillet.

C’est cette Provence là que le spectacle vous donnera à voir. Une Provence vécue de l’intérieur, la Provence des petites gens et des grands sentiments, celle des grands sacrifices et des forts en gueules, des grandes espérances et des petites mesquineries. Une Provence mystérieuse et violente qui vous envoûtera et vous fera rire aux éclats.

L’auteur – Alain Ubaldi

Après deux ans de formation au conservatoire de région de Brest et d’Aix-en-provence, écrit et met en scène son premier spectacle en 1991 à Marseille. Il est ensuite assistant metteur en scène pendant plusieurs années puis à la fin des années 90, il décide de s’éloigner des plateaux de théâtre. Pendant cette période, il effectue toutes sortes de petits emplois (ouvrier en usine, chauffeur, manutentionnaire, manœuvre, déménageur…) et découvre l’œuvre d’Edward Bond qui influencera profondément son langage dramatique. En 2001, il prend contact avec le Théâtre-Studio d’Alfortville dirigé par Christian Benedetti, une collaboration s’en est suivie. Pendant cette période, il découvre les œuvres de Sarah Kane, Gianina Carbunariu, Biljana Srbljanovic. En 2006, il crée la Compagnie K.I.T. (Kapitalistic Interrelation Théâtre).

Il écrit des textes à la fois exigeant et populaire qui tente de mettre en lumière les tensions qui secouent notre société. Son théâtre est profondément influencé par le langage cinématographique et les arts plastiques.

Il est régulièrement sollicité comme auteur – metteur en scène auprès d’autres compagnies et structures : Le Festival des Nuits de L’Enclave de Valréas (Les Rêveries de Mme Lulu D’Artabon) – La Cie Eclats de Scènes – La Cie Mises en Scènes / Théâtre de L’Entrepôt (Avignon) – La Compagnie de danse Commun Instant – La Compagnie très jeune public Le Jardin D’Alice – La Compagnie des Balbucioles… Jardin